Zoom sur #1 : Premier bilan pour la « salle de shoot »

La salle de consommation à moindre risque veut réduire les contaminations de VIH.
La salle de consommation à moindre risque veut réduire les contaminations de VIH.

 

 

Le personnel soignant de « la salle de shoot » parisienne dresse un bilan après deux mois d’existence.

 

 

 

 

Les politiques et riverains restent divisés à propos de la « La salle de shoot » ouverte à paris le 17 octobre 2016. Les accompagnateurs, membres de l’association Gaïa mettent en avant les bénéfices sanitaires et sociaux de cet espace.

« C’est un quartier où aujourd’hui, on touche une partie des usagers de la gare du Nord qui s’injectaient dans la rue. Grâce à la salle, on note une diminution des conduites à risque et une amélioration des pratiques de consommation » explique l’accompagnant Thomas Dusouchet. Les centaines de salles ouvertes en Suisse ont globalement un bilan positif. La Suisse enregistre entre 1991 et 2009, une baisse de 80% de la mortalité causée par le VIH chez les toxicomanes.


Crédit photo

Denis Balibouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.