« La chimie des desserts » ou joindre l’agréable à l’utile

Sur la liste des petites frustrations du quotidien, on peut citer celle-ci sans hésitation : louper la préparation de son dessert alors qu’on a passé 3h en cuisine… 

Ça déçoit. Vraiment.


La déception de ceux avec qui l’on est censé partager le chef-d’oeuvre est en encore plus manifeste : « HO non ! Mais qu’est-ce qui s’est passé ?! Comment t’as fait pour que ça rate ? T’aurais dû faire exactement comme ils ont dit dans la recette… ». Évidemment.
Les promesses données par les senteurs merveilleuses ne verront pas le jour, et forcément, ça déplaît. On comprend. (qui aime la démagogie ?!)

L’experte certifiée en dégustation de desserts que je suis, s’est décidée à mettre la main sur ce livre au titre équivoque qui remplit mon coeur d’espoir : « la chimie des desserts » ou autrement dit « Comprend les rouages de ce tu fais pour en accroître les chances de réussite ». chimie-dessert

Avant de passer à la pratique, j’ai pris le temps de juger l’investissement, et je dois dire que je suis satisfaite.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est qu’on y trouve :

  • Un rappel clair, concis et imagé sur le basique et le sophistiqué de l’ustensile en Pâtisserie
  • Une démystification des fonctions réelles des piliers du Dessert, que sont les oeufs, la farine, les fruits, la gélatine, le sucre et le chocolat – J’ai été ravie par les chapitres illustrés dédiés à l’anatomie d’un grain de blé, à celle d’un grain de farine, à la microscopie des fruits qui mûrissent, de la gélatine qui devient du gel, du sucre et du chocolat

chimiedessert2

  • Mention spéciale pour le travail de vulgarisation des notions de Physique et de Chimie qui rendent le livre agréable à lire et accessible à tous. Ainsi, les parties attitrées à la physique des soufflés, à la chimie des gâteaux mousses, ou encore à la chimie d’ingrédients fréquemment utilisés répondent à bien des interrogations 
  • Les tests en laboratoire pour déterminer les ingrédients à privilégier, dont les résultats sont présentés en images
  • Les 60 recettes annotées en marge de conseils et de suggestions
  • l’équivalent de FAQs appeler simplement « Problèmes et Solutions ». 

chimie et dessert 3 (1)Ce livre est très riche et j’encourage son acquisition. Mais attention, qu’il ne devienne pas un prétexte pour envoyer aux oubliettes la règles des  5 fruits et légumes par jour  !

Pensez É-QUI-LIBRE 😉.


La chimie des desserts : Tout comprendre pour mieux les réussir

Clichés perso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.