L'actuel essentiel

Des héros malmenés

Deux pompiers mézois ont retrouvé vendredi dernier, des courriers de menaces, à cause de leur exposition au Covid-19. Crédit photo : DR

La pandémie planétaire actuelle à enfanter l’effroi et l’agressivité chez plusieurs Français.

Des humiliations, des provocations, des intimidations… Ces mots représentent désormais l’expérience d’une partie de ceux qui luttent au front contre le coronavirus, dans les différentes régions de France : le personnel de la santé, les sapeurs-pompiers ainsi que les bénévoles polyvalents. La peur d’être contaminé par les personnes exposées, malgré elles, au danger que représente le Covid-19 a déclenché l’agressivité et l’hérésie de plusieurs. « Connard de pompier dégage d’ici tu ne vois pas que tu contamines tout le bâtiment A », recevait en message anonyme sur feuille A4, un pompier de l’Hérault. Le rejet des personnes qui était unanimement qualifié d’« héros » reste une démarche isolée. Ces tentatives d’intimidations ou de menaces « ne reflètent pas ce que pense la grande majorité des gens qui, chaque soir, à 20 heures, applaudit tous ceux qui sont en première ligne, il ne faut pas laisser passer », a assuré Éric Florès, le Contrôleur Général du service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault. Il a déposé plainte contre les harcèlements endurés par les sapeurs-pompiers de son bataillon.

Audrey Yemo

Lire plus