La caféine pourrait permettre de se rétablir de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer fut découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, médecin, psychiatre et neurologue. À ce jour, elle touche plus de 800 000 personnes en France et représente donc un enjeu majeur de santé publique.

l'hippocampe en profondeur dans le cerveau humain
l’hippocampe en profondeur dans le cerveau humain

Elle affecte le cerveau, plus précisément les neurones du cerveau : c’est une maladie neuro-dégénérative, ce qui signifie que les neurones disparaissent progressivement. Cela conduit à une altération des facultés intellectuelles dites « cognitives », donc à une altération des fonctions liées à la mémoire, au langage (expression et compréhension), au geste, aux capacités visuo-spatiales, au calcul, au raisonnement, à la prise de décision… Ce sont les neurones localisés dans la région de l’hippocampe, siège de la mémoire, qui sont les premiers atteints.

 

Les causes spécifiques de la maladie l’Alzheimer sont encore inconnues aujourd’hui, mais on sait qu’elle est caractérisée par deux types de lésions :

  • ProteineTaula dégénérescence neurofibrillaire, causée par l’apparition d’anomalies de la protéine Tau au sein des neurones. Cette protéine est censée assurer la cohésion des éléments qui forment le neurone, appeler « microtubules » des neurones.
  • la plaque amyloïde ou « plaque sénile », causée par le dépôt de la protéine Bêta amyloïde, en dehors des neurones.

Ces lésions restent silencieuses pendant quelque temps, puis entraînent des manifestations visibles au fur et à mesure qu’elles se multiplient et touchent des zones importantes pour le fonctionnement cérébral. L’autonomie de la personne atteinte va ainsi être réduite avec le temps.

Lésions dans un "cerveau Alzheimer"
Lésions dans un « cerveau Alzheimer »

 

Les expériences

D’après de récentes études épidémiologiques, la caféine peut diminuer le risque de développer la maladie d’Alzheimer. David Blum, chargé de recherches à l’Inserm et à l’Université de Lille, avec son équipe, a travaillé sur des souris qui présentaient des anomalies de la protéine Tau. Les souris ayant été traité avec de la caféine ont montré une mémoire améliorée au bout de quelques mois d’exposition. Ils en ont conclu que la caféine a un effet positif sur les protéines Tau, qui permettent la cohésion des composants du neurone, et par conséquent sur la mémoire.

Cependant, des incertitudes demeurent sur le mécanisme d’action exact de la caféine, mais David Blum estime qu’elle pourrait être rapidement testée comme médicament dans un essai clinique, car c’est une molécule connue, peu chère, non toxique, et sans effets secondaires lorsqu’elle est utilisée en dessous d’un certain seuil.
Les études épidémiologiques dans les maladies d’Alzheimer et de Parkinson montrent que les effets bénéfiques de la caféine sont observés quand la consommation de caféine, et donc de café, est modérée : entre deux et quatre tasses de café par jour. David Blum souligne que les pics d’efficacité sont compris entre 200 mg et 400 mg. Ces résultats restent à confirmer chez l’Homme.

Le coût

Les chercheurs rencontrent également un obstacle qui n’est pas des moindres : celui du financement. Il est coûteux de faire des essais cliniques et les études actuelles sont payées par les dons de particuliers aux associations de proches de malades « France Alzheimer » et la « Ligue européenne contre la maladie d’Alzheimer ». En effet, David Blum déplore le fait que les industriels ne veulent pas investir car la molécule de la caféine est totalement libre de droits, ce qui est synonyme de manque de gain.

La confirmation d’une guérison possible et complète de la maladie d’Alzheimer chez l’Homme, grâce à la caféine, serait donc un pas de géant à cause son accessibilité !

 


Sources

http://www.rfi.fr

http://www.cen-neurologie.fr

http://www.larousse.fr

Crédit

Le schéma de l’hippocampe et celui de la protéine Tau viennent de Wikipedia.org

« Lésions dans un « cerveau Alzheimer » » vient de web.expasy.org, depuis http://www.brightfocus.org

 

 

 

One Reply to “La caféine pourrait permettre de se rétablir de la maladie d’Alzheimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.